Effondrement des pensions retraite en Belgique : comment s’y préparer ?

En 2050, les plus de 65 ans en Belgique représenteront plus de 31% de la population. Conséquence prévisible : des pensions réduites à peau de chagrin. Pour ne pas se retrouver dépendant financièrement de ses proches, mieux vaut donc anticiper dès maintenant sa retraite. Mais comment ?

Les chiffres

Alors qu’il y a deux ans, pour 3,7 actifs, il y avait 1 Belge de 65 ans et plus en activité, en 2020 il n’y en aura plus 3,3 que et en 2060 seulement 2,2.
A cela, il faut ajouter que l’âge moyen dans le pays va passer de 41,4 ans en 2013 à 44,5 ans en 2060.

retraite en belgique

Actuellement, les pensions ont des difficultés à suivre le court de la vie et les pensionnés doivent souvent se priver de certains plaisirs alors qu’ils auraient justement tout le loisir de pouvoir en profiter. Et cette situation va empirer car avec un peu plus de deux actifs pour un pensionné à l’horizon 2060, il va être mathématiquement impossible de maintenir les pensions au niveau actuel. Celles-ci devraient donc inexorablement s’effriter.

Prévoir le plus tôt possible

Seule solution donc pour ne pas se retrouver à peser financièrement sur ses proches ou sur sa famille, prévoir dès aujourd’hui une épargne pension.

Celle-ci se contracte auprès de n’importe quel assureur. Attention toutefois, car garanties, cotisations et surtout pension qui vous sera reversée ne sont pas du tout les mêmes d’une compagnie à l’autre.

Pour choisir au mieux, il est donc judicieux de faire appel à un courtier comme les assurances Baudouin Cornet (www.assurances-cornet.be) qui est un cabinet de courtage à la Louvière. Celui-ci vous proposera une formule étudiée pour répondre à vos besoins et pour coller à votre budget grâce à un partenariat privilégié avec plusieurs compagnies.

En faisant ainsi jouer la concurrence, vous pourrez profiter de garanties meilleures pour un tarif plus agressif. Renseignez-vous !