Interdiction de la vaisselle plastique jetable pour 2020

Lorsque vous partez en pique-nique avec toute la famille, quand vous avez du monde à la maison, lorsque votre enfant incite plein de copains et copines pour son goûter d’anniversaire, vous avez le réflexe d’utiliser de la vaisselle jetable en plastique pour vous éviter une corvée de vaisselle et pour des raisons pratiques évidentes ?

Dans quatre ans, il vous sera impossible d’en trouver en plastique 100 d’origine fossile. Pourquoi ? Par quoi cela sera-t-il remplacé ?

47 milliards de gobelets en France

A en croire cet article, ce seraient quarante-sept milliards de gobelets en plastique et à usage unique sont employés tous les ans en France. Difficile de s’imaginer ce que représente réellement ce nombre qui s’écrit avec vraiment beaucoup de zéros : 47 000 000 000.

Un chiffre qui ne cesse de grimper et qui inquiète. En effet, seulement 470 000 000 de ces gobelets sont récupérés et partent dans la filière recyclage. Et pour les 46 530 000 000 restants ? Ils finissent leur vie, au mieux dans un incinérateur ou dans un centre d’enfouissement des ordures ménagères.
Mais pour beaucoup, c’est dans la mer qu’ils se concentrent, après avoir été jetés en pleine nature et avoir été transportés par les rivières jusqu’à l’océan.

gobelets plastique

Et il ne s’agit que de l’exemple des gobelets. A cela s’ajoute également les couverts et les assiettes, ce qui représente des milliers de tonnes de plastique finissant tous les ans dans la nature.

Une prise de conscience

La commission européenne, puis dans un second temps la France, ont donc décidé de réduire considérablement ces déchets.

Pour cela, il a été publié un décret en date du 31 août 2016 et qui contraint toute entreprise ou distributeur à ne proposer que des ustensiles de cuisine jetables fait au moins pour moitié de plastiques d’origine végétale à partir de 2020. Cinq ans après c’est date, ce pourcentage doit passer de 50% à 60%.

A noter que ce décret s’applique également aux cotons tiges et aux crèmes de beauté contenant des micro-billes. Celles-ci ont envahie toute a chaîne alimentaire et donc, finissent indirectement dans nos assiettes au travers de certains poissons et viandes.