Anvers, capitale mondiale du diamant

A proximité de l’austère Gare centrale d’Anvers en Belgique, s’échange près de la moitié des diamants du monde. Ainsi, le quartier des diamantaires dans lequel on retrouve des noms parmi les plus prestigieux voit circuler chaque année près de 80% de la production mondiale de diamants bruts.

Véritable poumon de l’activité mondiale

C’est vers le XVe siècle que les tous premiers diamantaires viennent s’installer à Anvers. Il faudra toutefois attendre la fin du XIXe siècle et la découverte des mines sud-africaines pour voir l’activité littéralement exploser.

En 1886, les spécialistes en diamant de la ville fondent le Diamond Club. Il faudra toutefois attendre 28 ans pour que la première véritable bourse au diamant soit créée dans la ville belge. Des milliers de diamants convergent alors vers cette place, des diamants en provenance des quatre coins du globe.
Ainsi, juste avant la seconde guerre mondiale, Anvers compta jusqu’à 27000 diamantaires.

Aujourd’hui, ils sont 4500 à avoir élus domicile dans la capitale mondiale du diamant. On compte parmi eux quelques 1800 spécialistes de la taille des plus gros gemmes.

diamant

Le quartier se compose de trois rues réservées aux piétons ainsi que deux autres rues où se côtoient professionnels et bijouteries. Bref, un quartier dont la superficie n’excède pas 1 km² et par lequel transite près de 80% des diamants bruts extraits à travers le monde et près de la moitié des diamants taillés.

Diamantaire à Anvers : un atout

Pour un diamantaire, être présent à Anvers est une réelle opportunité. Des professionnels du diamant tels que Baunat l’ont bien compris puisqu’ils ont ainsi accès aux plus belles pièces qu’il est possible de trouver, et par dessus tout, à des tarifs bien plus attractifs.

Cela permet à la bijouterie diamant Baunat par exemple de garantir la qualité de ses pierres précieuses, mais également de pouvoir proposer des bijoux diamants très bien placés en terme de prix, y compris pour ceux qui sont réalisés sur-mesure.